URGENT ! Locaux et baux commerciaux vacants dans nos rues

Il serait fort regrettable que les locaux commerciaux vacants dans l’une ou l’autre de nos rues ne soient accaparés encore par les gérants des boutiques africaines.

Comme convenu avec Mme Dorine Bregman, Adjointe au Maire chargée du commerce,  nous demandons instamment aux services de la Mairie de Paris Centre de se mobiliser pour proposer des locataires qui respectent les lois, ne causent pas de nuisances au voisinage, garantissent l’aspect multiculturel et développent le commerce de proximité.

Rue Blondel

3 rue Blondel

(anciennement Galerie Melkart)

RDC : 55 m2 et local rangement en sous-sol  : 55 m2

Nombre d’entrée possible : 1

Loyer : HC/AN

Pas de porte, droit au Bail, Fond de commerce :

Type de Bail envisagé : Bail commercial classique 3/6/9

sauf restauration (chaude et froide)

Agence :

D.U.OPTION IMMOBILIER

17 rue de Poitou
75003 Paris

01 42 78 12 32

 

5 rue Blondel

(anciennement salon de coiffure TM Fils Beauté)

RDC : 120 m2 et local rangement en sous-sol : 80 m2

Nombre d’entrée possible : 2

Loyer : HC/AN

Pas de porte, droit au Bail, Fond de commerce :

Type de Bail envisagé : Bail commercial classique 3/6/9

Agence : CB immobilier 14 rue Notre Dame de Nazareth 75003 Paris    06 03 52 51 05

Rue Saint-Martin

345 rue Saint-Martin

(anciennement Alpro)

45 m2 de boutique + 80 m3 de réserve sur cour

loyer 800 Euros prix de cession : 180 000 Euros

Agence Le Boutiquier : 01 88 32 17 77

M. Gabriel Nataf : 06 35 22 83 72

Rue Meslay

33 rue Meslay

(anciennement Eclat de Pagne)

Façade 5m

Totale 80m²

RDC 44m²

Sous-sol 36m²

Loyer hc 2 750 € /mois

Charges 100 € /mois

Honoraires 9 900 € HT

Point de vente immobilier 01 40 60 99 99

Aidez nous à mettre à jour cette liste de locaux commerciaux vacants s’il manque des infos sur le descriptif de certains locaux commerciaux, le montant des loyers demandés et les agences immobilières chargées de gérer ces baux.

Instaurer un dialogue avec les propriétaires des locaux commerciaux dans notre quartier et leurs agents immobiliers ainsi que mobiliser les commerçants légaux pour dynamiser le commerce de proximité

La surveillance des baux commerciaux vacants, l’envoi de lettres aux propriétaires pour les sensibiliser à notre problématique ne sont pas suffisants pour stopper la progression envahissante des boutiques africaines dans nos rues. Pour obtenir des perspectives favorables, il faut que l’ARQAM mobilise davantage son réseau de propriétaires partageant les mêmes objectifs et trouve les moyens de dissuader les propriétaires récalcitrants.

L’ARQAM cherche à mobiliser également les commerçants légaux de notre quartier autour d’un projet dont l’objectif est de revitaliser le commerce de proximité. Des illuminations de Noël 2021 pourraient constituer un premier projet collectif. Il faudrait avoir accès à des listes de commerçants de proximité prêts à venir s’installer dans les locaux commerciaux rendus vacants. Une association de commerçants pourrait se constituer dans notre quartier.

La page Facebook de Marais Entreprendre  a permis de faire connaître les objectifs de l’ARQAM. Mais beaucoup reste à faire.

Projet participatif: “Pour que revive la rue Saint-Martin”

L’ARQAM a accompagné l’évolution du projet participatif : “Pour que revive la rue Saint-Martin”

qui a été approuvé en octobre 2017 suite aux 716 votes recueillis.

716 votes

Dans la continuité du projet réalisé au nord, dans le 10e arrondissement sur la rue du faubourg Saint-Martin dans le cadre de l’édition 2015 du budget participatif, et au sud devant l’église Notre-Dame-des-Champs, le projet consiste à réaménager la rue Saint-Martin sur son tronçon entre le boulevard Saint-Denis et la rue du Vertbois.

L’espace ainsi réorganisé augmentera la place dédiée aux piétons et aux cyclistes et permettra également l’installation de jardinières ou la plantation d’arbres. La circulation dans la rue pourra être modérée grâce à une mise en zone 30.

Budget : 780 000 Euros

Tout reste à faire pour faire renaître le quartier en y impulsant des activités citoyennes. Le défi réside dans un changement de perspective chez les riverains sur leur propre quartier, ce qui pourrait les inciter à s’y investir ne serait-ce qu’en se réappropriant l’espace public.

Ce que nous voulons : des commerces légaux, multi-activités et multiculturels

Il y a des commerces qui prospèrent dans la rue Sainte Apolline et ceci nous ravit.

Le salon de coiffure :
Le Diamant noir au 1 rue Sainte Apolline

L’onglerie :
Axiang onglerie Asia au 6 rue Sainte Apolline

Le mural au coin du 2 et du 4 rue Sainte Apolline était une surprise agréable

La boutique de retouche au 2 rue Sainte Apolline

La boutique de restauration rapide au 2 rue Sainte Apolline

L’agence de publicité médicale Med&You au 2 rue Sainte Apolline

La compagnie des lots au 359 rue St Martin et 2 rue Sainte Apolline est remplacée par la boulangerie BO & MIE

et nous ne perdons pas au change !

Le bar tabac la Violette au 4 rue Sainte Apolline

La crèche Les malicieux de Sainte Apolline au 7/9 rue Sainte Apolline

La maison Malapert de design intérieur au 9 rue Sainte Apolline

La rue Blondel mérite d’être réhabilitée

Nous regrettons la fermeture de la galerie Melkart au 3 rue Blondel

Nous sommes ravis de l’ouverture fin 2015 du cabinet d’experts comptables Sanchez Richard au 4 rue Blondel

Nous sommes ravis de l’installation depuis l’été 2017 de l’Antichambre escape games
au 8 et 10 rue Blondel

Nous aimons le bar Deux point zéro
qui vient de s’installer au 7 rue Blondel

ainsi que le restaurant rapide
Noa Salad and More au 9 rue Blondel

La rue Saint-Martin est en pleine renaissance

Côté numéros impairs:

Nous aimons la boulangerie des artistes au 351 rue Saint-Martin

Nous sommes ravis que la startup Popchef s’installe au 349 rue Saint-Martin

Nous sommes ravis que la startup Front se soit installée au 347 rue Saint-Martin

Nous aimons le Franprix Paris au 341 et 343 rue Saint-Martin

Nous continuons à apprécier la galerie d’art Unitedweart et le magasin Fabricant au 339 rue Saint-Martin

Nous aimons le café Le Parisien au 337 rue Saint-Martin

Côté numéros pairs:

Nous aimons le restaurant Fuugaya au 330 rue Saint-Martin

Nous sommes également ravis que F@ns Factory s’installe au 326 rue Saint-Martin

Nous aimons le restaurant Sen Viet, 324 rue Saint-Martin

le restaurant Shine Garden 324 rue Saint Martin

la galerie Alfalibra 324 rue Saint Martin

la galerie Olivier Castaing 322 rue Saint-Martin

l’imprimeur d’étiquettes personnalisées Phenix Labels au 320 rue Saint-Martin

l’agence immobilière SBM au 318 rue Saint-Martin

le coiffeur La Shaperie au 316 rue Saint-Martin

Le restaurant Loumi’s au 312 rue Saint-Martin

qui soutiennent l’action de notre association.

 

69 rue Meslay
Nous aimons L’hôtel du Plat d’Etain
qui soutient également notre association.

Nous allons oeuvrer pour que continuent à s’installer des commerçants capables de revitaliser nos rues par la clientèle qu’ils vont y attirer.